Transformation numérique des PME : saisir les opportunités de l’Industrie du Futur

Quelle que soit l’industrie, les dirigeants d’entreprises ont une préoccupation majeure : développer leur business.

Pour atteindre cet objectif, ils passent tous par les mêmes questionnements :

  • Comment tenir les délais et les coûts qui sont décidés très en amont d’un projet complexe ?
  • Comment faire travailler ensemble des personnes de différentes organisations, avec différentes expertises, des cultures différentes dans des pays parfois lointains ?
  • Comment être plus compétitif en capitalisant sur ses produits et ses usines existantes ?
  • Comment assurer la mise en conformité de ses produits ou processus avec les autorités règlementaires tout au long du cycle de vie du produit ?
  • Comment piloter à tous niveaux de la hiérarchie ces projets complexes et assurer une traçabilité des données, des processus et des décisions ?
  • Comment tirer avantage des nouvelles technologies dans l’optique d’innover toujours davantage et de manière durable?

Aujourd’hui, le développement du business des industriels s’inscrit dans le cadre de l’Industrie du Futur. Celle-ci consiste notamment en une modernisation de l’outil industriel (machines) et sur une transformation numérique de l’entreprise.

Tout le monde en parle… Mais de quoi parle-t-on?

Je propose de commencer par ce que l’Industrie du Futur n’est PAS : une automatisation tous azimuts menant à des usines aseptisées et vidées de toute présence humaine… On ne parle pas non plus d’une simple numérisation des procédés existants.Et surtout : tout n’est pas ici question d’outils, qu’ils soient machines ou logiciels.

Faire partie de l’Industrie du Futur, c’est inventer de nouveaux usages, de nouveaux produits, de nouvelles façons de produire pour conquérir de nouveaux marchés/clients au niveau national et international. La transformation numérique est un levier majeur d’internationalisation pour les entreprises de taille intermédiaire.

Et c’est déjà une réalité pour beaucoup d’entreprises en France… Et pas que des grandes !

Il y a aujourd’hui 66 projets labellisés « Vitrines Industrie du Futur » par l’Alliance Industrie du Futur. 1/3 de ces exemples emblématiques de projets de transformation réussis, sont portés par des PME voir des TPE.

Le Gouvernement français a d’ailleurs fixé un objectif ambitieux d’accompagner 10000 PME d’ici fin 2020 dans leur transformation vers cette Industrie du Futur. Pour en savoir plus : consulter le Guide Méthodologique Déploiement du Plan d’Accompagnement de 10000 PME françaises rédigé par Régions de France et de l’Alliance Industrie du Futur.

Des moyens divers sont mis en œuvre à l’échelle locale et nationale, activant des leviers variés tels que :

  • Le dispositif fiscal de Suramortissement effectif du 1er janvier 2019 au 31 Décembre 2020 pour soutenir les PME dans leur investissement matériel ou logiciel à destination de la modernisation de leur outil industriel,
  • L’initiative « Territoires d’Industrie »,
  • Des financements à hauteur de 1,3 milliards de la part de l’Etat,
  • Les programmes d’accompagnement dédiés aux PME tels que les « Accélérateurs » proposés par Bpifrance.

Mais concrètement, quand on est chef d’entreprise, comment aborde-t-on la transformation numérique ?

On peut tenter de schématiser l’approche en identifiant les axes suivants comme des pistes à étudier : Collaboration / Conception / Simulation (produit mais aussi des procédés de production) / Production / Avant-vente et marketing. C’est sur ces domaines que les solutions telles que la plateforme 3DEXPERIENCE® de Dassault Systèmes permettent de mettre en place une continuité numérique qui sera la clé de la réussite de la transformation.

Mais attention, les solutions ne restent que des outils au service de la stratégie du dirigeant.  

Dans ce contexte, quelques facteurs clés de succès d’une telle démarche pour une PME à retenir :

  • Un pilotage de la part du dirigeant de l’entreprise. La transformation numérique n’est pas un sujet réservé à l’IT !
  • Une vision long terme accompagnée de résultats court terme permettant d’embarquer les équipes rapidement (« quick wins »),
  • Une démarche globale incluant les départements Services afin d’éviter les mauvaises surprises après coup,
  • Le choix de partenaires fiables dans la mise en œuvre de ce projet,
  • Une démarche d’accompagnement du changement auprès des équipes,
  • Le bon ratio vitesse/agilité et exécution,
  • Une analyse de la valeur permettant de mesurer l’efficacité / le succès de la démarche et s’assurant de rester dans un cercle vertueux en corrigeant ce qui doit l’être de façon immédiate,
  • Une démarche de montée en compétences des équipes afin de les aider à tirer le meilleur parti de la transformation de l’entreprise,
  • Une anticipation des nouveaux métiers induits par le projet pour intégrer les nouveaux profils nécessaires au succès de l’organisation.

La valeur est la clé de voûte de l’Industrie du Futur

Stratégie, motivation, détermination, et organisation pour une mise en place de projets réalistes, réalisables et efficaces : il est indéniable que les vrais projets de transformation vers « Industrie du Futur » sont très engageants, en particulier à l’échelle d’une PME. Il faut donc faire le choix du bon partenaire.
Je ne peux qu’encourager les dirigeants de PME à échanger avec des experts qui sauront identifier les enjeux de l’entreprise, accompagner la définition d’une feuille de route pour clarifier l’impact potentiel du numérique sur l’organisation et recommander ensuite des solutions adaptées… et jamais l’inverse !

 

celinedantzer

Responsable affaires publiques at Dassault Systèmes
- 1 jour ago