Transformation de l’industrie AEC : 4 tendances majeures

[ÉVÉNEMENT] Rencontrez nos experts sur le BIM WORLD 2018 [28-29 mars] accompagnés cette année d’acteurs de l’AEC ayant pour but de repousser les limites de la gestion de projet collaborative grâce à la plate-forme 3DEXPERIENCE comme BEAM³ et Bouygues Construction. Demandez votre e-badge et rejoignez-nous sur le stand #243 !


Dans sa récente présentation intitulée Architecture, Engineering & Construction (AEC) Industry Trends, Marty Doscher, Vice-président, Industrie AEC chez Dassault Systèmes, identifie quatre tendances qui imposent des transformations de plus en plus rapides au sein de l’industrie :

  • Usage accru de la conception en vue de la fabrication et de l’assemblage (DFMA), de la préfabrication et de la construction modulaire,
  • Développement de la prise de décision basée sur les données résultant d’une plus large adoption du modèle BIM,
  • Extension du modèle BIM (gestion des informations de construction) au-delà de la conception — à tous les stades du cycle de vie du projet et dans toutes les disciplines,
  • Croissance de la réalité augmentée et de la réalité virtuelle (RA/RV) en tant qu’expérience de l’industrie sociale.

Alors que ces tendances ont le vent en poupe, la demande de solutions capable de surmonter les obstacles sur la route du succès croît également.

Par exemple, avec l’adoption croissante du modèle BIM, Doscher prévoit une augmentation accrue de l’utilisation de la réalité virtuelle en tant qu’outil de conception favorisant la collaboration.

L’Experience Room de 3DEXPERIENCity est un exemple de la manière avec laquelle les outils RA/RV fonctionnent pour le secteur AEC (Architecture, l’Ingénierie et Construction) : les parties prenantes sont propulsées dans un espace de travail collaboratif où des experts du secteur public, du secteur privé, de l’urbanisme, de la conception d’infrastructures, et d’autres domaines, peuvent collaborer efficacement à la transformation future d’une ville.

LES LIMITES DU MODÈLE BIM

Le BIM résout certains des problèmes de l’industrie AEC, mais ne constitue pas une solution globale. Le BIM seul ne suffit pas.

Encore aujourd’hui, plus de 15 ans après l’introduction du modèle BIM, la plupart des projets dépassent encore budget et délais. La méthodologie BIM actuelle centrée sur la documentation est encore incapable d’éliminer les silos isolant les différents acteurs. Trop d’énergie est consacrée à gérer des lignes de communication qui, lorsqu’elles sont coupées, engendrent des RFI (demandes d’information) et des coûts administratifs élevés.

Sans compter que la conception, la construction et les opérations demeurent séparées les unes des autres. Une fois qu’un site est construit, l’équipe opérationnelle peut recevoir les données BIM. Toutefois, ces données sont insuffisantes pour les besoins de maintenance à long terme. À la place, l’équipe opérationnelle crée généralement son propre “plan de récolement numérique” du site, avec les informations dont elle a besoin.

La demande de résolution de ces difficultés impulse la transformation.

QUATRE EXEMPLES D’OUTILS TRANSFORMATIFS DE L’AEC

Les dirigeants de l’industrie AEC sont favorables à l’extension de la fonctionnalité du modèle BIM, afin qu’un projet ne soit plus uniquement un « produit fini » mais une série d’activités liées. Les quatre exemples suivants illustrent comment les professionnels déverrouillent les données, puis les utilisent pour exécuter et affiner leurs processus, ouvrant ainsi la voie à la prochaine étape de la de l’industrie.

1. SHoP Architects gère les données, pas les documents : modèle du concentrateur d’innovation du Botswana

Des services de conception, SHoP Architects a reporté son attention sur la gestion du cycle de vie des bâtiments. Il s’agit d’une transformation totale du métier — d’une opération centrée sur les documents à une opération centrée sur les données.

Avec CATIA sur le Cloud, SHoP travaille en étroite collaboration avec des partenaires du monde entier pour créer des bâtiments inspirants, tels que le Concentrateur d’innovation du Botswana. Dans ce cas précis, l’architecte basé à New York s’est servi de la plate-forme 3DEXPERIENCE pour s’associer avec un fabricant d’Afrique du Sud pour livrer des pièces à un maître-d’œuvre au Botswana. Tous les acteurs partageaient les détails numérisés de la fabrication, ainsi que le calendrier du projet, les informations relatives aux coûts des matériaux, et plus encore.

Le résultat de cette approche collaborative multinationale est un bâtiment innovant construit dans le respect d’un budget conventionnel.

2. CTCE modélise le processus, pas le produit.

CTCE, une entreprise de construction ferroviaire chinoise, utilise la plate-forme 3DEXPERIENCE pour la conception, la gestion et la construction.

Grâce à la plate-forme, les parties prenantes peuvent détailler et gérer toutes les activités, y compris la production de barres d’armature, de béton, de coffrages, de câbles, et produire ces pièces de manière modulaire avec un haut niveau de précision. Le même modèle est ensuite utilisé pour les instructions de travail. L’équipe CTCE comprend qu’elle n’est pas uniquement en train de modéliser un produit fini, mais un processus pour l’ensemble du projet.

3. Chengdu utilise le BIM pour la gestion de ses opérations en cours

La ville a numérisé des milliers de dessins pour élaborer un modèle 3D complet pour les opérations. Les outils sont transportés sur le terrain, pour identifier et anticiper les problèmes de la même manière que les maîtres-d’œuvre préparent un futur chantier.

Chengdu s’apprête à adopter le BIM comme base de gestion de ses opérations en cours. Lorsque de nouveaux projets sont construits avec une focalisation sur le cycle de vie total de la structure, la valeur du projet augmente considérablement.

4. 3DEXPERIENCity permet aux villes de prendre des décisions de planification fondées sur les données : Virtual Singapore

3DEXPERIENCity est l’extension naturelle pour la conception et la construction de l’environnement bâti.

Dassault Systèmes travaille en étroite collaboration avec le gouvernement de Singapour pour utiliser 3DEXPERIENCity comme plate-forme de décision en matière d’urbanisme, de gestion des propositions de conception pour simuler l’impact de ces propositions à l’étape de la planification.

Aurélien Gohier

Senior Digital Manager at Dassault Systèmes
Numérique + Innovation + Industrie. Marketeur de l'innovation en B2B, blogueur, podcasteur, intervenant. En charge des activités digitales pour l'Europe du Sud et ambassadeur forcené de Dassault Systèmes.
- 3 heures ago