Vers une nouvelle vision de l’Industrie centrée sur l’Humain

S’il ne fallait garder qu’un seul des sept groupes de travail de l’Alliance Industrie du Futur, ce serait sans doute celui-ci : au sein du groupe “Métiers et Compétences” 30 fédérations industrielles et groupements d’écoles visent à placer l’homme au cœur de l’Industrie du Futur.

Comme ils le précisent dans leur rapport annuel, “la transformation numérique des entreprises passe par la capitalisation des savoirs, le développement de nouvelles compétences et leur transfert. En particulier la question des compétences critiques se révèle essentielle pour réussir la transformation des entreprises.”

La transformation que nous vivons n’est ni plus ni moins que la transformation de notre vision collective de l’Industrie. Robotisation des tâches répétitives, intelligence artificielle embarquée dans des robots collaboratifs ou dans des systèmes de contrôle avancé, orchestration des opérations de production ou de logistique, prévision des pannes machines avant qu’elles ne surviennent… sont autant d’exemples des transformation en cours qui poussent les organisations à se modifier.

Il paraît évident que si nous ne construisons pas une nouvelle vision et de nouvelles compétences dans nos usines, nos centres logistiques, chez nos fabricants d’équipements industriels, dans les R&D et les laboratoires de recherche appliquée et chez les startups du mouvement des “Makers”, nous continuerons de subir cette transformation comme une destruction d’emplois. Mais il existe des solutions pour réussir cette transformation, c’est de la centrer sur l’innovation et la flexibilité apportée par l’Humain.

Pour prendre un exemple récent, Renault Trucks annonçait dans l’Usine Nouvelle il y a quelques jours préparer l’introduction de la réalité augmentée sur ses lignes d’assemblage pour améliorer le contrôle qualité de ses moteurs. Bertrand Félix, Responsable de la réalité augmentée chez Renault Trucks explique : “L’opérateur garde la prise de décision, le logiciel ne va pas détecter si la position des pièces est correcte ou pas. Nos employés sont des pros, ils savent faire leur travail. La difficulté pour eux réside dans le nombre de configurations différentes à gérer.” En les aidant sur ce point, Renault Trucks espère réduire le nombre d’erreurs tout en diminuant la durée des contrôles. [1]

Dans le même temps des prototypes d’exosquelettes sont testés chez Auchan pour les préparateurs de commandes alors que les troubles musculo-squelettiques (TMS) représentent 8 millions de jours d’absence par an en France [2], et que les cadences éreintantes des métiers de la préparation logistique sont pointés dans plusieurs études [3].

Demain l’Alliance Industrie du Futur lance son “Agora Industrie : l’Homme au cœur de l’Industrie du Futur”, avec  le Cercle de l’Industrie, le CNI (Conseil National de l’Industrie), le GFI (Groupe des Fédérations Industrielles) et la CNS (Commission Nationale des Services). L’objectif est de faire émerger une vision de l’entreprise industrielle du futur imaginée par ses salariés, les entrepreneurs et les jeunes, et de resserrer les liens entre le monde éducatif et le monde professionnel. Une nouvelle plateforme d’échanges sur les compétences dans l’Industrie sera lancée officiellement demain. Trois ateliers thématiques et un challenge des lycéens seront également organisés pendant cette journée :

  • Atelier 1 : “Organisation et Management dans l’Industrie du Futur”
  • Atelier 2 : “Formation et accompagnement des salariés et futurs salariés”
  • Atelier 3 : “Quel rôle des pouvoirs publics et institutionnels dans l’accompagnement de cette transformation ?”
  • Challenge national des lycéens, étudiants et jeunes diplômés

Les enjeux pour l’Industrie sont immenses. Nous devons tous nous mobiliser pour faire de cette première édition de l’Agora Industrie un réel succès, et ainsi faire émerger ensemble des solutions concrètes et innovantes pour le futur de notre industrie nationale. C’est pourquoi nous faisons aujourd’hui appel à vous pour relayer cette initiative collective.

Toutes les contributions sont les bienvenues. Inscrivez vous rapidement sur : www.agora-industrie.fr

Sources: [1] Renault Trucks dope le contrôle qualité de ses moteurs à la réalité augmentée, Julien BERGOUNHOUX, 20/11/2017 [2] HMT met son exosquelette au service des préparateurs de commandes, Marine ANGEL, 25/11/2017 [3] Alternatives Economiques, Les cadences éreintantes d’Amazon, Antoine PIEL, 23/11/2017

Hadrien.SZIGETI@3ds.com'
Hadrien Szigeti est analyste stratégique senior chez Dassault Systèmes en charge du domaine de la production, et membre de l’Alliance pour l’Industrie du Futur. Il a exploré depuis 15 ans le monde des startups logicielles en France et aux Etats-Unis, et celui des grands éditeurs comme Dassault Systèmes, où il a développé des applications innovantes pour les ventes et le manufacturing. Hadrien a collaboré à plusieurs projets de recherche Français et Européens comme ActionPlanT ou Manuskills. Il est diplômé de l’Ecole Polytechnique et Télecom Paris, et a reçu un MBA de l’ESCP Europe.
Hadrien.SZIGETI@3ds.com'