Coulisses du retour sur site progressif de nos 20000 collaborateurs

Nous vous proposons dans cet article de partager avec vous comment l’utilisation des technologies Dassault Systèmes a permis un retour progressif des collaborateurs de manière fluide, sécurisée et contrôlée. L’utilisation de la solution DELMIA Quintiq, couplée à une gestion humaine et flexible du cas par cas, ont été la clé de voûte d’un retour progressif et serein de 20000 collaborateurs à leurs bureaux respectifs.

Une semaine après les premiers retours sur site, nous publions une vidéo dans laquelle plusieurs collaboratrices et collaborateurs témoignent de retour sur le 3DS Campus de Vélizy-Villacoublay, qui accueille habituellement plus de 3800 collaborateurs. Le résumé en quelques mots : un retour fluide sur site, contrôlé et sécurisé.

L’équipe dirigeante de Dassault Systèmes s’est appuyée sur ses solutions DELMIA Quintiq, utilisées par nos clients pour planifier et optimiser la chaîne de valeur, la logistique, et en particulier le déploiement de ressources humaines. Liste non-exhaustive d’entreprises utilisatrices : Aéroports de Bruxelles, Dubaï, Copenhague, Lafarge, Saudi Aramco, Pandora, Schmidt Group, Thalys, Eurotunnel. Je ne vais pas plus loin : si vous souhaitez creuser sur le sujet, notre équipe DELMIA Quintiq a enregistré un podcast pendant le confinement qui illustre tout cela de manière claire et concrète !

Prise de décisions : des contraintes difficiles à articuler

Entre les régulations gouvernementales, les enjeux économiques, les contraintes de surface des espaces de travail, et celles des collaborateurs, se positionner pour une direction est forcément un challenge difficile à relever. L’utilisation des technologies Dassault Systèmes comme « éclaireur » de décisions est rapidement apparu comme incontournable.

« La solution utilisée produit des plannings optimisés et nous donne une visibilité de la présence attendue de chaque personne sur le site chaque jour. Cela nous aide à trouver un équilibre entre la réalisation des objectifs commerciaux de l’entreprise, l’adhésion aux mesures de sécurité et le respect des préférences personnelles de nos employés. »

— Pascal Daloz, COO et CFO de Dassault Systèmes

Seulement, même si DELMIA Quintiq est réputé pour sa puissance de calcul et sa fiabilité, comme pour tout outil fondé sur la base d’un algorithme : pas de data, pas de résultats ! Trois sources de data ont été “crunchées” (traitées de manière automatisées et restituées de manière intelligible pour l’Humain) :

  • Les données liées à la capacité des différents sites (une cinquantaine dans le monde), et à la nécessité de limiter à un certain cap le nombre de collaborateurs dans un même bureau à un instant T. Pour cela on utilise le jumeau numérique du 3DS Campus pour évaluer les contraintes de capacités de chaque bâtiment, de chaque étage, et les contraintes liées aux infrastructures en général.
  • Les données sur la dimension et la typologie des équipes : quelles disciplines, quels rôles dans l’entreprises, quelles particularités liées à la localité du site en question, son cadre culturel, son cadre légal, la taille des équipes, etc.
  • Les données poussées volontairement de l’employé à l’employeur via la plateforme 3DEXPERIENCE, la même plateforme business collaborative qu’utilise nos clients, nos partenaires : vulnérabilité de santé dans l’entourage proche, éloignement géographique du site, congés posés, carence de garde des enfants, comment le collaborateur vit le travail à distance, etc.

« Outre le respect des restrictions de capacité prédéfinies, les horaires respectent les règles de distance physique. Nos employés peuvent retourner au bureau avec la certitude que nous avons pris toutes les mesures nécessaires pour assurer leur sécurité. »

— Florence Verzelen, Executive VP, Industries, Marketing, Affaires Publiques et Communication

Une démarche complètement transparente, dont le résultat s’est avéré bluffant : chaque manager de l’entreprise, indépendamment de son niveau hiérarchique, reçoit un planning personnalisé pour chacun des membres de son équipe, accessible sur mobile pour chacun des collaborateurs. Mais qu’en est-il de la fiabilité des résultats, et de la gestion du cas par cas ?

 

Faire collaborer algorithmique et situation au cas par cas

Ce qui me plaît beaucoup dans cette histoire, c’est qu’elle illustre particulièrement bien qu’on peut utiliser un algorithme pour régler un problème, comme facilitateur technologique de prise de décisions, et garder au centre l’Humain et ses contraintes logistiques, émotionnelles (confinement et travail à la maison compliqués moralement), techniques, familiales. Mes échanges récents avec Aurélie Jean m’en avaient convaincu, mais cet exemple m’a offert sur un plateau une illustration supplémentaire on ne peut plus tangible et palpable.

Aussi, l’utilisation de l’outil DELMIA Quintiq à ces fins a été déployée de manière progressive, en débutant par certaines régions servant de pilote, gardant en tête l’optique d’un déploiement mondial de la solution.

« L’un des défis majeurs était de parvenir à une solution efficace, qui respecte les normes les plus strictes en matière de confidentialité et de conformité des données. Grâce à notre expérience auprès des clients et partenaires qui utilisent au sein de notre plateforme leurs données sensibles, nous avons pu fournir un guide opératoire adapté à la situation, et conforme à toutes les directives et exigences existantes en matière de traitement et de stockage des données, notamment RGPD. »

— Camilo Gaviria, DELMIA VP Technical Sales, Industry Process Success, CoE/Tech Sales at Dassault Systèmes

Au-delà de l’efficacité de ce modèle, la communication et la prévenance du groupe vis-à-vis de ses collaborateurs ont eu un rôle crucial dans la sérénité ambiante ressentie pendant la crise sanitaire : des communications claires, pondérées, la prise en compte des contraintes personnelles de chacun. Naturellement, ce sentiment n’a été qu’amplifié par la disponibilité déjà éprouvée de nos outils de travail à distance, comme l’explique très bien cette tribune de Philippe Besse, Directeur général Dassault Systèmes EUROWEST pour l’Institut de l’entreprise.

En conclusion, on perçoit clairement que cette approche a pu être appliquée de manière aussi efficace, flexible et rapide de part une forte culture de la donnée au sein du groupe. Nos équipes DELMIA Quintiq restent d’ailleurs à votre entière disposition si vous souhaitez en savoir davantage !

Aurélien Gohier

Senior Digital Manager at Dassault Systèmes
Marketeur de l'innovation en B2B, blogueur, podcasteur, intervenant. Senior digital manager et fier ambassadeur au sein de Dassault Systèmes. Passionné des sujets de la transformation des modèles économiques au service d'une industrie éco-efficiente et profondément humain, et par les leviers d'attractivité de celle-ci auprès des nouvelles générations. #ProgressIsHuman #3DEXPERIENCE
- 6 heures ago