Il y a soixante ans, le compositeur et innovateur John Cage entrait dans une chambre insonorisée a l’Université d’Harvard, afin d’y rechercher le sens du Silence. Il s’assit là, coupé du bruit du monde. Après un moment, il se mit à entendre un rythme sourd et régulier.

Nous sommes tous exposés au barrage constant des émotions et des informations qui proviennent de notre environnement immédiat ou de plus loin, concernant des sujets qui nous intéressent ou dont nous n’avons pas grand-chose à faire. Nous pouvons, voir, écouter et lire. Nous vivons des moments de révélation et des moments plus sombres. Toute nouvelle information est comme une abeille qui prend son envol, et à la fin de la journée, nous finissons par avoir comme un essaim qui tourbillonne chaotiquement dans notre tête et dans nos pensées… Ce qui finit par être très, très bruyant !

Les grands innovateurs savent comment laisser les abeilles se poser, s’installer et transformer le fruit de leurs voyages en miel. Pour y arriver, certains voyagent en Inde et pratiquent la méditation, ou apprennent comment construire des choses de leurs mains. D’autres comme J.Cage, vont aux extrêmes pour trouver un endroit coupé du reste du monde.

Ils doivent faire taire le bruit et aller au plus profond d’eux même pour se connecter avec ce qui crée le bruit. Ils doivent retrouver l’origine de ce bruit qui au final se laisse recouvrir par sa propre création. Parfois, la connexion se révèle doucement avec le temps, parfois elle survient en une demi seconde. L’innovation devient alors un moment de vérité, quand le chaos et son absence fusionnent et qu’une nouvelle idée nait.

Fashionlab a été créé pour être à l’innovation mise au service de la mode, ce que la chambre insonorisée fut pour Cage. Il a été conçu comme une place ou les nouvelles idées peuvent émerger du chaos… parce qu’en retirant beaucoup de bruit inutile, l’imagination et la créativité peuvent prendre leur envol. Mais soyez certains qu’une telle place ne sera pas complètement silencieuse. Comme John Cage à Harvard, vous pourriez y entendre le bruit de votre cœur !

« David Bonner, Jean-Jacques Auffret, Dassault Systems Research »

Cet article est également disponible en : Anglais

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>