Cette robe, nommé « La robe de fumée » a été créée par la fashion-tech designer néerlandaise Anouk Wipprecht. Elle a été réalisée en collaboration avec Materialise, qui a conçu et produit la matière ultra souple imprimables en 3D qui  ) et l’architecte Niccolo Casas.

Materialise-Smoke-Dress

La robe interactive a été imprimé en 3D avec un matériau entièrement flexible

Ce vêtement « wearable tech » fait partie d’une mini collection de 8 pièces, spécialement conçue pour la marque automobile Volkswagen. La robe interactive a été entièrement imprimée en 3D avec une matière souple constituée de polyamide et d’un matériau de type caoutchouc. Des capteurs et un système de fumée, qui se déclenche automatiquement si quelqu’un pénètre dans l’espace personnel de la personne qui porte la robe, ont ensuite été intégrés au vêtement. Anouk Wipprecht, la créatrice remarque:  » l’espace intime n’est pas si souvent exploré avec les designs de vêtements interactifs ou les wearable tech, et avec des projets comme celui de la robe de fumée imprimés 3D, je tiens à créer un nouveau type de dialogue – entre notre corps et notre environnement. »

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Via: i.materialise

Cet article est également disponible en : Anglais

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>