Un groupe de chercheurs du Wyss Institute for Biologically Inspired Engineering de la prestigieuse université de Harvard, dirigé par Conor Walsh, un professeur de génie mécanique et biomédical, a développé un exosquelette souple pour aider les individus faisant face à des contraintes spécifiques (soldats, astronautes ou les victimes de crises cardiaque!) dans leur mobilité.

exosuit

Constitué d’une série de bandes de nylon et spandex qui enveloppent le corps, de capteurs de silicium flexibles et d’une série de poulies et de câbles, l’exosuit imite le mouvement naturel des jambes

Le projet appelé Soft Exosuit est une sorte de harnais/combinaison constitué d’une série de bandes de nylon et spandex qui enveloppent le corps, de capteurs de silicium flexibles et d’une série de poulies et de câbles qui fournissent soutien et mobilité. La combinaison s’enfile comme un pantalon et peut se porter sous les vêtements. L’exosuit imite le mouvement naturel des jambes, s’adapte au rythme de celui qui le porte, le propulse en avant et fournit une assistance légère mais extrêmement efficace et parfaitement chronométrée au niveau des articulations.

Un projet développé pour aider les personnes faisant face à des problèmes de mobilité.

Sur le prototype actuel, des batteries situées au niveau des hanches fournissent la charge électrique nécessaire pour alimenter la combinaison mais les chercheurs espèrent que les progrès technologique permettront de réduire dramatiquement leur taille. L’équipe de Harvard a récemment reçu un contrat DARPA $ 2,9 millions pour développer ce projet.

Photos et video : 

Cet article est également disponible en : Anglais

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>