La marque “I’m Not a Virgin” tente le pari d’améliorer l’environnement et de faire prendre conscience de l’impact de notre façon de consommer sur environnement et de l’importance du recyclage.

Des vêtements incroyablement confortables fabriqués à partir de matériaux recyclés.

La marque, née aux USA, communique sur le fait que la société jette 200 milliards de bouteilles en plastique par an, chaque bouteille prend près de 500 ans à se décomposer. “I’m Not a Virgin” récupère des mers et des rues des centaines de milliers de bouteilles, et à travers un processus de recyclage, mêle le plastique ainsi récupéré avec du polyester puis le mélange avec du coton, recyclé lui aussi, pour créer un tissu délicieusement doux et résistant. Ce tissus sert de base pour une ligne de vêtements “éco-comfortable” et intemporelle.

Ciblant les populations adaptes du style streetwear des villes urbaines américaines trop souvent encore réticentes au militantisme écolo, “I’m not a virgin” propose une gamme réduite de vêtements basiques au design épuré et soigné, extrêmement bien finis et surtout, incroyablement confortables. Disponibles pour femmes et pour hommes, tous sont fabriqués à partir de matériaux recyclés.

Cet article est également disponible en : Anglais

Les commentaires sont fermés.