Le FashionLab de Dassault Systèmes fera partie du prochain 3D PRINT SHOW qui se déroulera à Paris du 16 au 17 Octobre 2015.

Dans cette perspective, l’équipe du 3D Print Show a interrogé Jérôme Bergeret, le directeur du FashionLab, pour une meilleure compréhension de la vision du FashionLab en matière d’impression 3D dans le secteur de la mode:

Jerome Bergeret

3D Print Show: Quelle est votre inspiration première : la mode, ou la technologie?

Jérôme Bergeret : Les deux ! La technologie dédiée à l’industrie du luxe de la mode ! Je suis convaincu que la 3D va révolutionner l’industrie de la mode, du luxe, de la distribution, mais aussi des modes de consommation dans les années à venir.

 

3DPS: Pourquoi utilisez-vous l’impression 3D dans vos projets au sein du FashionLab, et quand ce procédé a-t-il été introduit dans votre travail?

JB: L’impression 3D représente un changement majeur dans notre vision long terme. En effet, pour nous, l’impression 3D est un des plus grands changements ayant vu le jour ces deux dernières années en matière d’innovation dans le secteur de la mode. Grâce à ce procédé, nous avons réussi à démontrer une stratégie complète autour de la 3D digitale et du 3D Print. Après avoir évalué les capacités de l’impression 3D, nous avons pu concrétiser cela à travers une collection de chaussures, puis un projet d’accessoires imprimés en 3D, avec notre partenaire historique Julien Fournié.

 

3DPS: Avec quels designers et partenaires travaillez-vous au FashionLab?

JB: Les projets de recherche et d’incubation du FashionLab sont nourris par la créativité de Julien Fournié, fondateur de la maison de couture qui porte son nom, et François Quentin, concepteur de montres de luxe complexes et fondateur de la marque horlogère 4N. Ces créateurs sont convaincus que la 3D peut propulser la mode et du luxe vers de nouveaux sommets et sont des partenaires historiques du FashionLab. Ces partenaires échangent des idées avec les ingénieurs dans la perspective de construire des solutions nouvelles et innovantes pour les créateurs de mode.

Le FashionLab de Dassault Systèmes collabore avec de nombreux autres partenaires d’innovation, en particulier en matière de visualisation 3D. Ceci est un prérequis permettant de combiner nos logiciels, les contenus 3D avec un matériel informatique de pointe, afin de créer des expériences complètes pour les consommateurs.

Derby in 3D Print (6)

3DPS: Comment vos clients répondent-ils face à votre engagement vis-à-vis de l’impression 3D?

JB: L’impression 3D déclenche l’adoption de la 3D digitale/numérique. Depuis 2014, nous avons observé une augmentation massive de projets réalisés par impression 3D. L’impression 3D permet de reconnecter le virtuel et le réel. La valeur de l’utilisation de la 3D est devenue extrêmement claire, non seulement pour notre activité B2B, mais surtout pour le consommateur lui-même.

 

3DPS: Pensez-vous que l’engouement autour de l’impression 3D a disparu, ou bien au contraire, les personnes avec qui vous travaillez sont toujours très enthousiasmées par ce sujet ? 

JB: Nous ressentons toujours une forte inspiration, en constante croissance, de la part de nos partenaires. Il est évident qu’une partie des « early adopters » ont maintenant une certaine idée de ce qu’il est possible de faire ou de ne pas faire avec l’impression 3D. Mais la majorité réfléchis toujours à de nouveaux concepts, qui, pour certains d’entre eux, sont étonnants. L’impression 3D continue d’accélérer, et permet à de nouveaux acteurs voyant les possibilités apportées par cette technologie, d’entrer et pourquoi pas de devenir pionniers.

 

3DPS: Pensez-vous que l’impression 3D dans la mode va devenir aussi présente que ce qu’on l’on dit ? Et si oui, quand?

JB: L’impression 3D est une étape clé qui ouvre toutes les portes de la 3D. Nous avons initié ce processus 3D il y a plusieurs années dans le secteur de la mode. La 3D a un rôle extrêmement important, et contribuera à des changements majeurs dans l’industrie de la mode. Ces changements de modèles économiques commencent à voir le jour mais nous ne sommes qu’au début. La prochaine décennie verra naître une accélération drastique de l’adoption de la 3D, combinée avec la technique et les capacités grandissantes des imprimantes 3D pour finalement créer de matériaux souples.

Sandal Black in 3D Print (7)

Images issues de la collection Footwear de Julien Fournié, prototypes en 3D Print, et de la collection d’accessoires Julien Fournié en 3D Print.

Cet article est également disponible en : Anglais

Ecrire un commentaire

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>